Histomobile est la compilation de photos, videos et plus de 3.000.000 de spécifications automobiles ! | M'enregistrer | Se connecter

Fonds d'écran et données techniques

EN
FR
Sur Histomobile.com : 1293 marques, 30767 modèles, 40956 photos, 13176 articles d'actualités en français
Modèles Toyota

 Toyota Yaris ,Vitz Hatchback


(1999-2005)




La Toyota  Yaris ,Vitz Hatchback fut produite de 1999 à 2005
4 motorisations sont sur Histomobile de 0.9L à 1.4L présentant des puissances de 68ch à 106ch.

Dessinée par Sotiris Kovos


Toyota Yaris ,Vitz Hatchback

Pour la première fois depuis longtemps, les dirigeants occidentaux de Toyota Europe ont eu la possibilité de partir d’une feuille blanche pour concevoir une voiture de A à Z et de prendre un peu de distance par rapport à des décisions qui jusqu’ici venaient en droite ligne du Japon.

Imaginée, pensée, conçue, développée et construite en Europe, la Yaris est le fruit de cette émancipation. Nouvelle plate-forme, nouveau moteur, nouvelle ligne, pour une voiture inédite à 100%.
Le moteur d’abord. Il s’agit d’un petit bijou de technologie qui concentre dans ses 998 cm3 pratiquement tout le savoir-faire des motoristes de Toyota. Quatre cylindres, 16 soupapes actionnées par deux arbres à cames en tête, dont celui d’amission possède un calage variable (VVT-i). Résultat: une puissance spécifique rare dans la catégorie de 68 ch/litre. Si le moteur monte facilement en régime son manque de couple est perceptible. Quoiqu’il en soit, elle possède le potentiel nécessaire pour se mouvoir dans toutes les conditions de trafic.

Dotée d’un châssis rigoureux, elle peut compter sur un empattement relativement long et des voies larges pour asseoir une stabilité. Elle révèle un comportement précis absorbant les chocs et en restant agile. Au niveau confort, en matière de filtrage la Yaris fait bien. Elle possède en outre de très bons sièges, offrant un excellent maintien latéral et équipés d’une hauteur d’assise réglable. Le volant est lui aussi réglable. A l’arrière, la banquette coulisse sur 15 cm pour adapter l’habitabilité aux besoins du moment. Dommage que cela impose une assise monobloc, alors que le dossier est fractionné 40/60. Plus courte que la Starlet qu’elle remplace, la Yaris repose sur un empattement pratiquement identique, signe que l’habitabilité fut l’une des priorités de ses concepteurs. Elle innove également dans l’agencement de l’habitacle, en prévoyant de très nombreux et très vastes espaces de rangement. L’instrumentation est elle aussi présentée de manière inhabituelle: le bloc digital regroupant tachymètre, compte-tours, jauge à essence, compteur journalier,.. se situe au fond d’un "puit" situé au sommet de la planche de bord et se lit, par luminescence, en 3 dimensions. C’est un peu le concept Twingo extrapolé en relief.


Votre commentaire sur la Toyota Yaris (1999-2005) :





Idée & conception © 1999-2012 van Damme Stéphane.


N'hésitez pas à transmettre un avis ou une suggestion.



2522