Histomobile est la compilation de photos, videos et plus de 3.000.000 de spécifications automobiles ! | M'enregistrer | Se connecter

Fonds d'écran et données techniques

EN
FR
Sur Histomobile.com : 1310 marques, 31115 modèles, 44187 photos, 20150 articles d'actualités en français
Modèles Peugeot

Photo Specifications

 Peugeot 206


(1997-2010)




La Peugeot  206 fut produite de 1997 à 2010
11 motorisations sont sur Histomobile de 1.1L à 1.9L présentant des puissances de 60ch à 180ch.


Peugeot 206 

La série des 200 a toujours été, pour le constructeur sochalien, l'occasion de sortir des best-sellers, et le fait de ne pas avoir donné une descendance à la vieillissante 205, fût une grossière erreur. C’est seulement en 1997 que Peugeot va corriger cette « bêtise » en commercialisant la très attendue 206 ! Comme le fit en son temps la 205, la 206 vient parachever l’evolution du style Peugeot. En effet, cette petite lionne a un style aguicheur qui ne laisse pas indifférent. A sa sortie la version 1.4 e a été saluée par la presse comme la version la plus homogène, et après l’avoir essayée (j’avais auparavant déjà conduit une 206 1.9D), je comprends tout à fait pourquoi !! En effet, en plus de son physique agréable (aussi bien à l’intérieur qu’a l’extérieur), la 206 dispose d’un moteur vaillant et plutôt efficace. Ce petit 1400, sans pour autant avoir un quelconque caractère sportif, monte bien dans les tours et offre des performances largement pour envisager de long parcours ( Pour ma part, je l’ai essayée en grande partie sur autoroute entre Marseille et Paris). En ville, le moteur se montre assez souple (mais bon ça n’a pas la souplesse d’une 16 soupapes).A l’inverse sur autoroute, le moteur offre des accélérations plutôt franches et des reprises assez convaincantes (je n’ai quasiment jamais eu à rétrograder, même avec la clim. !!). En outre, la consommation s’avère assez raisonnable. Donc, il n’y a pas grand chose à reprocher à ce moteur, si ce n’est qu’il pourrait être mieux insonorisé à haute vitesse (le bruit à 130km/h, devient vite lassant.

Toutefois avoir un bon moteur ne suffit pas, encore faut-il tenir la route !!!!!! Et sur ce point la 206 ne déçoit pas et offre une tenue de route 100% Peugeot (NDLR; le 206 reprend les trains roulants de la 306). En effet, le confort de suspension (sans pour autant être au niveau de la Clio 2) est au-dessus de toute critique. La voiture se montre vive et alerte (elle répond à la moindre sollicitation de son conducteur). A ce propos, une partie de la presse a longuement critiqué la 206 pour sa vivacité. Je n’ai pour ma part rien constaté d’alarmant ou d’anormal (mon père non plus d’ailleurs, pourtant ça fait 10 ans qu’on conduit une Peugeot), mais il est vrai que la 206 est plus agile que le reste de la gamme Peugeot. Pour ma part, préférant les voitures agiles (mais pas trop) que celles qui offrent un comportement pataud, j’ai été comblé par la tenue de route de cette petite lionne. Enfin bref, passons sur cette parenthèse. D’une manière générale la 206 est scotchée au bitume. C’est aussi une voiture qui permet de rattraper aisément les petites erreurs de conduites que peuvent faire les débutants ( d’ailleurs si la 206 était dangereuse serait-elle aussi prisée des auto-écoles ?)

Si cette 206 se montre très plaisante à conduire, elle se montre aussi très accueillante. En effet, le volant est réglable aussi bien en hauteur qu’en profondeur et le levier de vitesse tombe bien sous la main. L’ergonomie de la planche de bord est parfaite, étant donné que tous les boutons tombent naturellement sous la main. A noter aussi la présence d’un autoradio, dont la qualité de son ( après réglage) est satisfaisante !!!
Sur long trajet, la petite lionne se montre très confortable (l’ensemble sièges/suspensions n’y sont pas pour rien, idem pour la clim. qui contribue à chasser la fatigue). Toutefois, le bilan de la 206 n’est pas tout rose et on ne peut que déplorer les quelques défauts qui affectent cette auto. En effet, la belle planche de bord aurait sans nul doute mérité des plastiques de meilleures qualités (vivement le restylage). La planche semble refléter sur le pare-brise ce qui a donc l'inconvénient de gêner la visibilité. D’ailleurs, la visibilité n’est pas le point fort de la 206. En effet, la visibilité vers l’arrière – et là, c’est la contrepartie du style de la 206- est mauvaise du fait des nombreux angles morts présents sur la voiture et que le rétroviseur asphérique du coté conducteur ne parvient pas à résoudre à lui seul. En outre, le fait que les commandes de vitres électriques soient placées près du frein à main, vient entacher la bonne ergonomie de la 206. En effet, leur accès n’est pas spécialement facile et il aurait probablement mieux valu les placer sur la contre porte.

Enfin, j’ai aussi constaté deux autres défauts qui peuvent même être sources de gênes pour le conducteur. Les essuies glace, en mode intermittent, émettent un petit clic ( dû à un relais mal insonorisé qui est placé trop près du conducteur), qui à la longue devient vite lassant ( personnellement je pense que sur ce point Peugeot ferait mieux de revoir sa copie). L’autre désagrément, qui nuit légèrement au confort de la 206 est dû aux haut-parleurs. En effet, ceux ci, même à un niveau sonore pas très élevé, envoient des vibrations……… sur les jambes du conducteur et de son passager avant. Dommage, car la sono est d’assez bonne qualité, et si on veut couvrir le bruit des essuies glaces en mode intermittent, il faut bien mettre de la « zic »……..Mais, dans ce cas, on ne fait que remplacer un désagrément par un autre !!!!!Toutefois, pour se rattraper, la 206 se montre malicieuse, en offrant plein d’espace de rangement. En effet, la très pratique planche de bord permet de poser de petits objets du coté passager. Quant à la version XT ( et autres versions supérieures), elle cache sous son siège passager - que l’on peut par ailleurs rabattre- un petit bac de rangement !!!!

A noter aussi que la 206 est très bien équipée tout en étant vendue à un prix attrayant.
Bref, bien qu’une 206 1.6 16v soit plus souple et offre des performances plus convaincantes, la version 1.4 reste un choix judicieux, pour qui veut une petite voiture économique, bien équipée et offrant des performances qui permettent de sortir de la ville !


Votre commentaire sur la Peugeot 206 (1997-2010) :





Idée & conception © 1999-2014 van Damme Stéphane.


N'hésitez pas à transmettre un avis ou une suggestion.




Droits d'utilisation | Contact

2483