Histomobile est la compilation de photos, videos et plus de 3.000.000 de spécifications automobiles ! | M'enregistrer | Se connecter

Fonds d'écran et données techniques

EN
FR
Sur Histomobile.com : 1297 marques, 30915 modèles, 43354 photos, 13544 articles d'actualités en français
Modèles Citroen

 Citroen Visa


(1978-1991)




La Citroen  Visa fut produite de 1978 à 1991
9 motorisations sont sur Histomobile de 0.6L à 1.7L présentant des puissances de 35ch à 115ch.


Citroen Visa 

La (très) belle Visa est arrivée à l'automne 1978. Elle était la seconde concrétisation du rachat de Citroën par Peugeot, après la LN. Lancée avec un bi-cylindres dérivé de celui de la 2 CV (Visa Spécial et Club) et avec le 4 cylindres 1124 cm3 de la 104 (Visa Super), cette petite berline va avoir bien du mal à trouver son public. Son pare-chocs avant qui cerne la calandre, le tableau de bord compliqué avec les satellites de commandes ne font pas l'unanimité. Il faut dire aussi que, quelques mois plus tard, la Renault 5 s'offre deux portes supplémentaires et va s'octroyer jusqu'à 18 % du marché français. En 1980, Citroën remplace la Super par deux versions : la Super E (pour Economie) en ramenant la puissance de 57 à 50 ch et la Super X, prétendument sportive mais affichant encore très modestement 64 ch.

Cette version se distingue par un impressionnant bouclier peint de la couleur de la carrosserie. Certains nostalgiques se souviendront, encore aujourd'hui, des Super X couleur verte et celles couleur cuivre.
Au printemps 1981, le constructeur arrête le massacre (car, inutile de le préciser, les ventes plongent dès 1980) et lance la Visa II. La calandre est redessinée, les boucliers sont moins tourmentés. La petite Citroën repart de plus belle. L'histoire a classé la Visa parmi les bides. Il faut pourtant savoir qu'en 1982, elle s'est souvent accordée des podiums sur le marché français, derrière la R5 (toujours) et la R9. Bref, la Visa II se vend très correctement, au moins jusqu'à la mi-1983, le temps que la BX, de catégorie supérieure, soit produite à un rythme répondant à peu près à la demande.

Se succèdent ainsi les Visa GT (80 ch), l'originale Visa découvrable, la pétillante Visa Chrono (93 ch) et la tonique GTI à la fin (105 ch). Citons encore la Visa Diesel dont le "gros" 1,7 l (60 ch) n'était au départ pas prévu sous le capot, ce qui impliquait des voies élargies et des passages de roues prononcés, marqués en plastique gris foncé. La Visa terminera sa carrière sans bruit, fin 1987, lorsque la petite AX, sortie fin 1986 en 3 portes, s'offrira 5 portes.

Dérivé de la Visa, l'utilitaire C15 connaîtra, lui, un succès franc dès son départ, au milieu des années 80.



Votre commentaire sur la Citroen Visa (1978-1991) :





Idée & conception © 1999-2012 van Damme Stéphane.


N'hésitez pas à transmettre un avis ou une suggestion.




Droits d'utilisation | Contact

285