Histomobile est la compilation de photos, videos et plus de 3.000.000 de spécifications automobiles ! | M'enregistrer | Se connecter

Fonds d'écran et données techniques

EN
FR
Sur Histomobile.com : 1310 marques, 31115 modèles, 44193 photos, 20150 articles d'actualités en français

Constructeurs / Belgique / Springuel


:
GalerieHistoire Liens Cotations Production
Modèles Springuel


1900


24/30
Springuel 24/30   (1907)

Jules Springuel-Wilmotte commença dès 1902 à construire, dans son atelier de Huy, différents prototypes de voitures. En 1907, il acheta une nouvelle usine située rue de la Motte, toujours à Huy, et fonda la « Société Anonyme des Au-tomobiles Springuel ».

Le premier modèle produit par la jeune marque était une robuste 24/30 CV; son moteur avait quatre cylindres jumelés (100 x 120) à soupapes latérales, culasse en L et transmission par chaînes. Carrossée en tourisme, elle attei¬gnait 80 km/h ce qui était rapide pour l'époque.

Dans cette voiture comme dans les modèles qui suivront, tout témoigne d'un sens profond de la bonne mécanique et de la volonté de ne réaliser qu'un travail soigné; disons que la 24/30 disposait d'un double allumage (par magnéto et par bobine avec batterie) et d'un vilebrequin en acier spécial chrome-nickel tournant dans des coussinets en bronze phosphoreux. Cette 24/30 sera construite jusqu'en 1910.

L'usine produisit d'autres modèles, dont une 16 CV quatre cylindres (90 x 120) à trois vitesses et une 28/35 CV (106 x 130) à quatre vitesses, cette dernière livrable en 1910 en châssis court, long ou extra long.

La 16 CV s'illustra à la « Coupe de la Meuse » de 1910 entre les mains de Lucien Hautvast, l'ancien pilote de Pipe, qui remporta l'épreuve. La même année, Springuel fut premier de la catégorie course au « Meeting d'Ostende » et en 1911, il triompha dans plusieurs catégories à la « Coupe de la Meuse ». La voiture remporta aussi des premiers prix à Ostende et à Boulogne.

En 1911 encore, Springuel mit en fabrication une 12 CV dont le moteur était un quatre cylindres monobloc (75 x 120) de 2.120 cmc avec les soupapes d'admission en tête et celles d'é-chappement latérales; la boîte avait quatre vi¬tesses. Habillée de carrosseries différentes, cette voiture participa à diverses épreuves sportives. Assez curieusement, ce beau moteur sportif équipera aussi des taxis.

Au début de l'année 1912, comme nous l'avons vu au chapitre consacré à Impéria, la société Springuel fusionna avec la grande firme sous la direction de Jules Springuel-Wilmotte. La nou¬velle entité produira des voitures sous chacun des deux écussons ainsi que des véhicules appelés Springuel-Impéria.

La gamme Springuel en 1913 et 1914 était la suivante (toutes ont 4 cylindres) :

12/14 CV 75 x 120 soupapes d'admission en tête 70 km/h

16/20 CV 90 x 120 soupapes latérales 80 km/h

18/24 CV '90 x 140 soupapes latérales 90 km/h

20/24 CV 90 x 140 soupapes d'admission en tête 100 km/h

28/35 CV 100 x 160 soupapes d'admission en tête 120 km/h

A l'exception du 28/35, tous ces moteurs étaient des monobloc, tous les châssis avaient l'allumage par magnéto Bosch à haute tension, une transmission par cardan et un pont arrière construit de telle façon qu'il créait lui-même le carrossage des roues arrière, technique de qualité mais coûteuse.


1910


16
Springuel 16 HP   (1910)

En 1913, Klinkhamers au volant d'une 12/14 carrossée en course atteignait à Huy la vitesse de 117,640 km/h en palier et de 75 km/h dans une côte de 8 %. Pour le même châssis carrossé en conduite intérieure, les chiffres devenaient 106 et 72 km/h.

Klinkhamers remporta aussi sa catégorie au « Rallye d'Ostende » toujours en 12/14 CV.

La même année, les Springuel brillèrent àSpa où elles gagnèrent la « Coupe de la Meuse » en catégorie voitures de course et la « Coupe de l'Automobile Club Verviétois » en catégorie voitures de sport; dans le « Grand Prix du RACB », Derny couvrit les 756 km du difficile « Circuit de Spa » à 85,240 km/h de moyenne et remporta la « Coupe du RACB » ainsi que celle de la « Chambre Syndicale de l'Automobile » destinée à la voiture belge la mieux classée.

12
Springuel 12 HP  concept (1913)

En 1914, juste avant la guerre, d'autres vic¬toires furent remportées comme la « Coupe Roth », courue en mars en Argentine sur le parcours Cordoba-Rosario-Buenos Ayres, 1.000 km de routes exécrables, que Poblet enleva à la moyenne de 70 km/h malgré des passages à gué et une collision avec un cheval ce qui nécessita une assez longue réparation; la voiture était une Springuel 16 HP de série (90 x 120) habillée d'une carrosserie légère type course.

Puis la production fut interrompue; il semble que quelques voitures 18/24 aient été montées en 1920 mais il s'agit vraisemblablement de l'utilisation de pièces existantes. Au même mo¬ment, les usines de Nessonvaux et de Huy étaient reprises par Mathieu Van Roggen et la marque hutoise, qui avait remporté tant de succès sportifs et fait preuve d'une qualité technique avancée, disparaissait pour toujours.



Idée & conception © 1999-2016 van Damme Stéphane.




Droits d'utilisation | Contact

1037