HISTOMOBILE

Marque :



ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

M’enregistrer - Se connecter

;




Page 1 / 1 : 

L'air conditionné



Les véhicules automobiles sont équipés depuis quelques années et de série de climatisations. Ce procédé sert à réguler la température et le taux d'humidité à l'intérieur de l'habitacle.

Tous les véhicules ne sont pas refroidis de la même façon car on distingue trois sources de chaleurs naturelles qui sont :

- Le nombre de passagers à bord.

- La forme des automobiles qui du fait de leurs aérodynamismes et de leurs surfaces vitrées tendent à augmenter l'effet de serre.

- L'énergie calorifique dégagée par le moteur qui réchauffe sensiblement le véhicule par le bas.

Le système de climatisation comporte un circuit gazeux haute pression lorsque le gaz sort du compresseur, ce gaz passe à l'intérieur du condenseur qui se trouve fixé sur le radiateur de refroidissement du moteur, le gaz arrive ensuite à l'état gazeux dans le déshydrateur et continue jusqu'au détendeur d'où il ressort à l'état liquide et gazeux avant d'être transformé par l'évaporateur en gaz basse pression qui retourne dans le compresseur. Il faut distinguer deux sortes de gaz dans les circuits de climatisations automobiles qui sont : le R134a et le R12.

Le rôle du compresseur est d'aspirer à la sortie de l'évaporateur, en phase gazeuse, à basse température et basse pression, le gaz et de le comprimer vers le condenseur en haute pression et haute température. Le compresseur est lubrifié par une huile spéciale qui est introduite lors de la fabrication, il est entraîné par le moteur par l'intermédiaire d'une courroie. Les trois modèles les plus souvent employés sont soit : alternatifs, axiaux alternatifs ou rotatifs à palettes.

Le condenseur est un échangeur thermique qui provoque la condensation du gaz qui arrive à l'état gazeux en haute pression et haute température. Le condenseur le liquéfie grâce à l'abaissement de température de l'air qui le traverse. Les condenseurs utilisés pour l'automobile sont le plus souvent de type "ailettes et tuyaux", ils sont fabriqués en tuyaux de cuivre soudés, résistants à de très hautes températures. Les ailettes en aluminium sont pressées sur les tuyaux afin de réaliser un meilleur transfert thermique.

Le déshydrateur est un élément qui doit être remplacé au moins tous les deux ans. Ce filtre possède six fonctions importantes :

1) Il est une réserve de gaz en phase liquide.

2) Cette fonction est appelée amortissement car le gaz comprimé et liquide forme sur sa surface une partie gazeuse compressible qui absorbe les coups provoqués par l'embrayage du compresseur à hauts régimes moteur ce qui protège le système de climatisation des surpressions.

3) Le filtrage des impuretés qui peuvent se glisser dans le système pendant le montage.

4) La déshydratation a pour rôle d'éliminer l'humidité subsistant dans l'installation afin d'éviter des effets corrosifs qui peuvent endommager le compresseur, l'évaporateur ou bien encore le condenseur. Des corps absorbant l'humidité sont donc placés sur le passage du gaz.

5) La décantation permet lors du passage du gaz de retenir les impuretés dans le fond du filtre.

6) C'est le contrôle du gaz. Il est disposé sur le filtre un regard permettant d'apprécier si l'installation est correctement remplie.

Le détendeur est une soupape qui permet de réguler le débit d'entrée du gaz à l'aide d'une sonde capillaire qui mesure la température du gaz à la sortie de l'évaporateur. A l'intérieur du tube capillaire, il y a un volume rempli d'un gaz sensible à la température qui augmente ou diminue de volume en fonction d'une variation de température à la sortie de l'évaporateur. A ce moment précis, une pression plus ou moins importante est exercée sur le diaphragme de la soupape et qui ouvre ou ferme les clapets de surpression.

L'évaporateur est le dernier composant de l'installation de climatisation. C'est un échangeur thermique tout comme le condenseur. Le fonctionnement de l'évaporateur est le contraire de celui du condenseur. A l'inverse du condenseur où le gaz le plus chaud est à l'intérieur, dans l'évaporateur c'est à l'extérieur que se produit la condensation. L'humidité de l'air pulsé par le ventilateur vient se déposer sur les ailettes et arrive sec dans l'habitacle. L'eau ruisselante sur les ailettes de l'évaporateur est stockée dans un vase qui s'évacue sous le véhicule.

#68

Sommaire

Idée & conception © 1999-2011 van Damme Stéphane.


Join us on