HISTOMOBILE

Marque :



ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

M’enregistrer - Se connecter

;



Page  7 / 36


Page 8 / 36 : 

Le bloc-cylindres



Le bloc-cylindres est soumis à des contraintes élevées dues aux efforts mécaniques et thermiques.

Ses différentes fonctions sont :

- Résister à la pression des gaz de la combustion qui tendent à le dilater et pousser sur la culasse.

- Guider le piston, d'ou la nécessité de réduire le frottement et d'augmenter la résistance à l'usure.

- Contenir le liquide de refroidissement tout en résistant à la corrosion.

En vue de réduire l'usure des parois de cylindres, il est souvent fait appel à des chemises particulièrement résistantes, placées dans les alésages des cylindres.

On fait la différence entre les chemises humides et les chemises sèches.

Il existe différentes sortes de blocs-moteurs :

- Le bloc sans chemises : les cylindres sont moulés directement dans une pièce, en général, en fonte, le bloc et le cylindre ne font alors qu'un.

- Le bloc à chemises humides qui sont directement baignées par l'eau de refroidissement (vue 1). Le bloc sera soit en fonte, soit en alliage léger. Les chemises seront maintenues dans leur partie supérieure par la culasse et dans leur partie inférieure par le bloc-cylindres. L'avantage de ce principe est le remplacement facilité des chemises.

- Le bloc à chemises sèches (vue 2). Dans le cas d'un bloc en fonte, les chemises pourront être remplacées après une usure importante ; dans le cas d'un bloc en alliage léger, les chemises sèches seront mise en place à la fabrication du bloc et elles ne pourront pas être changées. Dans les deux cas le bloc comportera les chambres d'eau nécessaires au refroidissement du moteur.

#4

Page 9 / 36


Sommaire

Idée & conception © 1999-2011 van Damme Stéphane.


Join us on