HISTOMOBILE

Marque :



ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

M’enregistrer - Se connecter

;



Page  4 / 8


Page 5 / 8 : 

Allumage Digiplex de Marelli



par Jean-Claude Therace

Il s’agit ici d’un allumage électronique à avance statique.

Cet allumage a permis de supprimer l’allumeur traditionnel y compris le système d’avance centrifuge et le correcteur d’avance à dépression, en remplaçant le tout par un élaborateur électronique qui commande l’ensemble d’alimentation de courant à décharge inductive aux bougies.

A la différence d’un système traditionnel, où l’avance est obtenue mécaniquement à partir de masselottes centrifuges, le dispositif DIGIPLEX peut fournir des valeurs d’avance élaborées avec des données expérimentales, compte tenu des différentes conditions pratiques de fonctionnement du moteur, tant du point de vue des consommations et des émissions de gaz polluants, que des performances.

Pour chaque situation de fonctionnement du moteur, le dispositif DIGIPLEX peut choisir la valeur d’avance optimale parmi 512 valeurs emmagasinées dans sa mémoire.

La centrale électronique de commande du dispositif est constamment informée des conditions réelles de charge et du nombre de tours du moteur par deux capteurs électromagnétiques et par un capteur de dépression.

Ce dispositif comporte :

- Deux capteurs électromagnétiques qui prélèvent directement sur le vilebrequin les informations concernant le nombre de tours et le PMH, ce qui élimine toute imprécision de nature mécanique (jeux arbres pignons) dues à la transmission du mouvement entre un allumeur et le vilebrequin ;

- Un capteur à dépression, incorporé dans la centrale électronique, qui transforme l’information mécanique de dépression du collecteur d’admission en une impulsion électrique. La correction altimétrique est automatiquement assurée ;

- Une centrale électronique, qui détermine l’angle d’avance optimal en fonction des paramètres d’entrée instantanés ;

- Une bobine en résine à circuit magnétique fermé, qui assure, grâce à la faible résistance primaire, une énergie d’étincelle constante et élevée ;

- Une tête de distributeur et un doigt (rotor) à caler directement sur l’arbre à cames du moteur, pour la distribution de la haute tension aux bougies d’allumage.

L’avance à l’allumage est obtenue en traitant sous forme digitale les données régimes/dépressions du moteur fournies par les capteurs, et en associant à chaque valeur de ces données, les angles d’avance correspondants contenus dans la mémoire.

Du fait que ces données sont prélevées directement sur le vilebrequin par les capteurs, on obtient, par rapport aux systèmes traditionnels et « breakerless », les avantages suivants :

- Il n’y a plus d’usure de pièces mécaniques, donc les valeurs d’avance ne subissent aucune modification pendant toute la vie du dispositif.

- Les imprécisions dérivant de vibrations ou de transmission mécanique vilebrequin/axe d’allumeur sont éliminées.

Ce système assure aussi une haute énergie d’étincelles grâce à la faible résistance primaire de la bobine, en outre le courant de charge reste constant grâce à un circuit intégré de rétroaction.

Ceci permet de fournir des étincelles à énergie constante, indépendamment des variations de la tension de la batterie, donc, même lors des démarrages dans des conditions de charge de la batterie ou des conditions climatiques défavorables, où à un régime élevé du moteur.


AVANTAGES :

1) Performances maxima du moteur dans toutes les conditions de fonctionnement ;

2) Pollution minimum ;

3) Consommations minima ;

4) Aucun entretien du dispositif ;

5) Performances constantes pendant toute la période d’utilisation du véhicule.


FONCTIONNEMENT,

1) Le capteur électromagnétique de poulie fournit un signal lorsqu’il est aligné aux deux repères (encoches ou dents) aménagée sur cette poulie frontale, prélevant ainsi l’information PMH.

2) Le capteur électromagnétique, côté volant moteur et qui fait face aux dents de ce volant, fournit les informations concernant le nombre de tours/minute et la position angulaire instantanée, qui doit déclencher l’étincelle avec l’avance voulue.

3) Un transducteur fournit le signal proportionnel à la dépression existant dans le collecteur d’admission.

4) Les trois signaux, dûment élaborés par la centrale électronique, transmettent l’information à la mémoire, qui choisit l’avance adéquate pour la coupure du courant dans le circuit primaire de la bobine d’allumage.

5) Le système prévoit la subdivision de la plage de régime moteur en 64 intervalles ; les valeurs d’avance pouvant être programmées sont huit, correspondant à huit conditions différentes de dépression.

Ce dispositif d’allumage est donc en mesure de fournir 512 points d’avance, en fonction des paramètres d’entrée transmis à la centrale électronique.


PRÉCAUTIONS LIÉES AU DIGIPLEX :

Ne pas lancer le moteur lorsque les cosses de batterie sont débranchées ou desserrées ;

Ne pas utiliser de chargeur rapide pour lancer le moteur ;

Ne jamais débrancher la batterie moteur tournant ;

Pour charger la batterie débrancher les cosses de batterie ;

Déposer la centrale électronique si le véhicule doit passer au four de séchage (cuisson) après peinture, à une température supérieure à 80°C ;

Ne pas connecter ni déconnecter la connexion multiple du câblage de la centrale de commande lorsque le contact est mis ;

Débrancher la masse de la batterie avant d’effectuer des soudures électriques.

NB, on peut étendre ces précautions à toutes les voitures comportant de l’électronique embarquée !

Bosch a utilisé un système d’allumage similaire et désigné sous le nom de DIGNITION®, il comportait en plus une information de traitement basée sur la température du moteur. Je ne sais toujours pas à qui il faut attribuer la paternité de cet allumage! Cet allumage Bosch communément appelé EZ, a déjà une cartographie tridimensionnelle et l’appareil de commande est plus volumineux. Il n’a qu’un seul capteur électromagnétique qui est situé au volant moteur qui informe de toutes les consignes : tours/minutes, PMH. Un capteur de température moteur. Il a, par contre, en plus, un contacteur de papillon afin d’interpréter différemment, pour une même position du papillon, si on est en phase d’accélération ou de décélération et aussi évaluer la vitesse de progression des ouvertures et fermetures de celui-ci afin d’informer les intentions du conducteur (décélérations brutales, frein moteur où bien accélération brutale « plancher » pour arracher la voiture. Au total ils obtiennent entre 1000 et 4000 angles d’avance individuels sur toute la cartographie ! Notez bien, le système MOTRONIC® de Bosch est encore beaucoup plus élaboré et performant.

Je ne sais toujours pas à qui il faut attribuer la paternité de cet allumage !

(© Jean-Claude Therace)
#174

Page 6 / 8


Sommaire

Idée & conception © 1999-2011 van Damme Stéphane.


Join us on