HISTOMOBILE

Marque :



ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

M’enregistrer - Se connecter

;



Page  8 / 17


Page 9 / 17 : 

L'ère du tricycle à moteur



Il était presque normal de voir le choix des " motoristes " se porter sur le tricycle; la bonne assise de l'engin, sa robustesse d'ensemble se prêtaient bien au montage d'un moteur, à condition toutefois que celui–ci fût de dimensions restreintes...

C'est effectivement ce qui se passa, et les tricycles motorisés connurent, à partir de 1885, un succès de vingt ans.


Serpollet 1890

Les travaux de Trépardoux et de Benz ne furent donc pas des cas isolés, mais seule­ment les premiers pas d'un vaste mouvement. Le grand mécanicien français Léon Serpollet, de Culoz (1858–1907), auteur d'une chaudière à vaporisation instantanée, construisit son premier tricycle en 1888. Avec un engin dérivé de ce prototype, il accomplit en 1890, en compagnie de son ami le grand sportif Ernest Archdeacon, un mémorable voyage Paris–Lyon, accompli en dix jours (31 janvier 1890 – 13 février 1890).

L'engouement pour le tricycle à moteur aboutit logiquement à la création d'épreuves pour véhicules de ce genre. La première course eut lieu en 1887. Le journaliste Victor Breyer racontait encore des années plus tard ce que fut cette épreuve disputée le 28 avril. Parti en tête sur un tricycle Trépardoux–De Dion, G. Bouton (le futur associé du marquis de Dion) ne fut pas rejoint. A certains passages, V. Breyer le chronométra... à près de 60 km/h.

#10

Page 10 / 17


Sommaire

Idée & conception © 1999-2011 van Damme Stéphane.


Join us on